jeudi 16 mars 2017

Tout ce qu'il faut savoir sur... L'Agate


Groupe minéral : Quartz

Famille : Calcédoines

Formule chimique : SIO2 (silicium et oxygène) → Peut varier en fonction de la sorte d'agate

Dureté : 6,5 à 7

Gisements principaux : Brésil et Quebec

Découverte : Imprécise. Des documents rapportant un procédé précis de teinture des agates, utilisant sa porosité a été retrouvé datant de 1820 en Allemagne, néanmoins des preuves historiques montrent qu'elles étaient déjà utilisées par les Romains, leur découverte remonterait donc à plusieurs milliers d'années.

L'origine de leur nom « Agate » vient sans doute de la rivière Sicilienne « Achates » (aujourd'hui nommée Dirillo) où l'on trouvait ces pierres en abondance lors de la période de l'Antiquité.

Ce minéral est en réalité le résultat de fluides siliceux s'infiltrant dans des laves sombres et cristallisant en couches régulières (appelée cristallisation rythmique). La couleur de celles-ci dépendra de la teneur et de la nature des sels minéraux s'y trouvant, notamment pour le fer et l'oxyde de manganèse. Egalement, lorsque l'agate ne remplit pas entièrement la cavité de la lave, il est fréquent que du quartz s'insinue à l'intérieur de celle-ci pour venir y former une géode.

L'agate fut extraites et utilisées depuis la nuit des temps, à de nombreuses époques et dans différentes civilisations. Depuis l'Egypte ancienne où elle était utilisée en ornementation ou bijouterie, notamment pour la création d'amulettes, jusqu'à certaines croyances médiévales selon lesquelles, accrocher une agate à chaque corne d'un taureau assurera bonne récolte. Cette pierre est aussi présente dans la Bible, et fait partie des pierres de feu données à Moïse

Mais c'est surtout pour sa grande dureté qu'elle fut exploité comme matière première à des nombreux bijoux, décorations ou objets d'artisanat. Elle fut notamment le minéral par excellence prêté à l'art de la Glyptique dont une des œuvres françaises les plus célèbre : « la coupe des Ptolémés » (vase entièrement taillé dans un bloc d'agate) est aujourd'hui conservé à la bibliothèque nationale de France.



Propriétés et variétés d'Agates : 

En lithothérapie, l'agate est associée à l'élément de l'eau et à la féminité. C'est une pierre à laquelle on prête facilement de nombreuses vertus régénératrices : aide à surmonter les dépendances, atténue les sensibilités excessives, calme les maux de tête, prend soin des poumons et soulage les problèmes de peau notamment liés au stress. L'agate est également pleine de douceur, elle accompagne la maternité, mais aide aussi à se défaire du jugement des autres, de la peur, de la colère et des émotions qui peuvent nous parasiter. Elle stimule l'intuition, aide à méditer et tempère les discours.

L'agate est un véritable sous-groupe minéralogique et on peut trouver une multitudes de variétés différentes de celles-ci, nommées différemment selon leur forme, couleur ou encore motif, parmi les plus connu par exemple :
  • L'onyx (noir, rouge ou vert)
  • La cornaline (orange à rouge)
  • L'agate rubanée (bleutée)
  • L'agate dendritique (blanche à arborescence)
  • L'agate indienne (verte à rose)
  • L'agate du Botswana (rubanée grise et marron/orangée)
  • L'agate de feu (orange à rouge)
  • L'agate mousse (verte, laissant apparaître des motifs arborescents en transparence)
Ou encore l'agate anhydrique, très rare et véritable trésor de la nature, cette variété ci contient une partie de l'eau de la cristallisation, vieille de plusieurs milliers d'années, restée piégée à l'intérieur de la géode. Cette particularité de l'agate anhydrique, en fait sûrement, énergétiquement, la plus puissante de toute la famille.