jeudi 30 mars 2017

« Huiles essentielles : quatre indispensables pour un printemps en toute sérénité »

Nous connaissons en ce moment une période de changements propice à la nervosité et au surmenage. Nous nous trouvons à la fin du mois de Mars et entamons pour certains la dernière ligne droite concernant les rendus de projets, de dossiers, la quantité de travail s'agrandie et s'accumule, ainsi que le stress l'accompagnant.

Les jours rallongent, nous venons de passer l'équinoxe de printemps ainsi que le changement d'heure, la météo devient plus clémente, bref : nous changeons de rythme. Et si ce changement de rythme annonce le retour du soleil, des beaux jours et de journées plus douces, il vient également bousculer nos habitudes de vie et s'accompagne de sa dose d'anxiété.

Bien souvent il s'agit simplement de savoir ré-apprivoiser le quotidien afin de reprendre le fil des jours, mais quelques astuces peuvent venir rendre ces moments un peu moins difficiles à traverser. Les huiles essentielles par exemple, sont de très bonnes alliées
dans de nombreuses situations, pour la plupart peu onéreuses, s'utilisant de façon plutôt plaisante en pouvant notamment faire office de parfum d'ambiance, elles sont un très bon support thérapeutique pour faciliter certains passages de notre vie.

Je vous présente aujourd'hui quatre huiles essentielles que je conseille d'utiliser aussi régulièrement que souhaité et d'autant plus lors des moments qui demandent de maintenir le cap, quatre indispensables pour aider à ne pas se surmener tout en restant productif.

1) La menthe poivrée :

Famille botanique : Lamiacées
Partie distillée : Plante entière mais uniquement pendant la floraison
Provenances : multiples

Utilisation : voie orale, olfactive ou cutanée.

Propriétés :

- Lors d'une utilisation cutanée, elle calme la douleur suite à un coup, un choc et peut soulager les démangeaisons en cas de piqûres d'insectes ainsi qu'aider à réduire les migraines.

- En utilisation orale, elle aide à diminuer les symptômes de l'indigestion, du mal des transports notamment en réduisant les nausées ou vomissements.

- Enfin, en utilisation olfactive, elle soulage également les nausées mais aussi et surtout les migraines et céphalées, elle chasse les difficultés de concentration et permet de se revigorer lors de fatigues intellectuelles car elle tonifie le système nerveux.

Précautions :

- L'huile essentielle de menthe poivrée doit toujours être fortement diluée* et appliquée sur des zones peu étendues car autrement, elle peut causer des hypothermies.

- Du fait de la présence de menthone (composant chimique de certains types de menthe qui agit comme substance hypertensive), l'huile essentielle de menthe poivrée est déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes, aux enfants de moins de 6 ans ou aux personnes souffrant d'hypertension.

2) L'ylang-ylang :


Famille botanique : Annonacées
Partie distillée : la fleur
Provenances principales : Madagascar et l'Ile de la Réunion

Utilisation : voie cutanée ou olfactive mais non adaptée à l'utilisation orale.


Propriétés :

- Cette huile essentielle revitalise des cheveux ternes ou une peau fatiguée

- Agissant directement sur le système neuro-végétatif comme calmant et équilibrant, elle soulage l'hypertension, la spasmophilie, les crampes mais aussi la nervosité, l'angoisse, les périodes d'émotivité excessive, le surmenage ou encore le stress.

- Diffusée légèrement dans une pièce, elle favorise le retour du calme, la concentration voire l'endormissement et la qualité du sommeil.

Précautions :

- L'utilisation cutanée est fortement déconseillée aux femmes enceintes (risque d'agir comme utérotonique), allaitantes (risque de coupe de lactation) ou aux enfants de moins de 6 ans. En revanche, l'utilisation en olfaction ne pose aucun problème, même dans ces cas ci.

- Les personnes sujettes à une tension basse ou à des baisses fréquentes de tension doivent l'utiliser avec parcimonie.

- Lors d'une utilisation cutanée, l'huile essentielle d'ylang-ylang doit être fortement diluée* dans une huile végétale, si elle est utilisée en excès, elle risque fortement de provoquer céphalés et nausées.

3) L'orange douce


Famille botanique : Rutacées
Partie distillée : le zeste
Provenance : Italie

Utilisation : olfactive, cutanée et orale

Propriétés :

- En utilisation cutanée, cette huile essentielle a une action vitalisante et detoxifiante sur des cheveux éteints ou une peau fatiguée également, elle aide à se débarrasser des pellicules et lutte contre leur réapparition. Elle soulage le foie lors d'excès et affaibli les états nauséeux.

- En utilisation orale, elle peut être choisie (de préférence sur conseil d'un professionnel) pour soutenir la détoxification hépatique.

- Lors d'une utilisation olfactive, elle accompagne les convalescences, aide à réduire l'anxiété, facilite l'accès à la créativité et à la concentration, de par son action particulièrement dynamisante, elle soutient les personnes souffrant de dépression, de grandes fatigues ou de surmenage.

- En diffusion olfactive, l'huile essentielle d'orange douce peut également servir d'antiseptique atmosphérique, aidant à purifier et assainir l'environnement.

Précautions :

- L'huile essentielle d'orange douce est photosensibilisante, il faudra donc strictement éviter une exposition au soleil après application sur la peau.

- Par voie cutanée, elle est à utiliser de préférence diluée* dans de l'huile végétale afin de réduire les risques d'irritation.

- Elle peut être utilisée par les femmes enceintes ou allaitantes ou par les enfants à partir de 3 mois (de façon diluée voire fortement diluée obligatoirement).

4) La lavande vraie


Famille botanique : lamiacées
Partie distillée : sommité fleurie (soit fleur + tige sur quelques centimètres)
Provenances : France (Provence), Espagne

Utilisations : cutanée et olfactive, peu conseillée en utilisation orale.


Propriétés :

- Par voie cutanée, elle est utilisée lors de brûlures, coups de soleil ou encore en cas d'eczéma nerveux. Elle participe à réduire palpitations, douleurs menstruelles, toux spasmodique, spasmes nerveux, crampes ou encore migraines.

- En utilisation olfactive, elle soulage l'hypertension, les palpitations, la nervosité, le stress, l'anxiété, l'agitation et le surmenage.

- Cette huile essentielle possède des vertus participant principalement à relaxer le système nerveux, mais aussi apaisantes et tranquillisantes.

Précautions :

- La lavande vraie peut être utilisée par les femmes enceintes de plus de 3 mois (il est néanmoins conseillé de l'éviter avant le cap de ces trois mois, afin de ne pas influencer le développement du fœtus) et les enfants de plus de 6 mois.

* Certaines huiles essentielles doivent être utilisées de façon diluée voire fortement diluée car leurs composants risquent d'être agressifs pour la peau. Les taux de dilution varient de 1 à 3 gouttes d'huile essentielle pour 10 gouttes d'huile végétale. Il existe de nombreuses huiles végétales, pour une application cutanée, les plus connues et plus neutres sont l'huile d'amande douce, l'huile de noyau d'abricot, l'huile de jojoba ou encore l'huile de coco, reconnue pour ses vertus ultra nourrissantes (mais imprégnée de l'odeur de coco).

Crédits photographiques : Boutique en ligne de la compagnie des sens, plus d'informations en cliquant ICI