samedi 24 octobre 2015

Le sac à dos d'un chasseur de fantômes ?

Les chasseurs de fantômes, dont le terme est issu du « ghost hunting » (traduit littéralement comme étant une chasse aux fantômes) sont des personnes spécialisées ou passionnées par l'études des phénomènes de hantise.

La plupart du temps, cette pratique est réalisé dans un but d'analyse et de recherches afin de collecter un maximum de renseignements ou de preuves d'une présence paranormale. Néanmoins, ces preuves sont souvent difficiles à réunir et l'hypothèse ésotérique est plus souvent réfutée que validée suite à l'investigation d'un chasseur de fantômes. 

Ces passionnés d'enquêtes ésotériques peuvent se rapprocher des
démonologues voire des exorcistes dans leur volonté de contact avec l'au delà, la différence profonde entre ces trois titre se trouve dans les croyances qui leurs sont attachées : la démonologie est l'études des phénomènes de possession ou de hantise visant à faire le mal, dont la cause serait un "démon" et l'exorcisme est le combat de celles-ci, ce qui fait d'elles deux pratiques particulièrement rattachés à la foi religieuse. La « chasse aux fantômes » est elle inscrite dans une démarche beaucoup  plus scientifique, visant non pas à combattre ou expérimenter auprès d'entités surnaturelles, mais à attester - ou non - de leur présence de la manière la plus concrète possible. 

Dans les médias, le ghost hunting s'est véritablement révélé depuis l'apparition de la série SOS fantômes, connue également sous le nom de ghostbusters (pouvant être traduit littéralement par "potes fantômes"). Cette série, et les films éponymes qui suivront mettent en scène quatre chercheurs universitaires qui décident suite à un licenciement de mettre au point leur société d'enquêtes paranormales.


Bande annonce du film de James Wan, Conjuring : les dossiers Warren. 2013

Le concept a depuis inspiré plusieurs films, séries ou émissions de télévision.. Nous pouvons par exemple citer la série supernatural qui relate les aventures de deux frères, Sam et Dean qui parcourent les Etats-Unis à la recherche de fantômes, loups garous, vampire et autres apparitions.. Ou encore les film the haunting, insidious ou conjuring (dont nous reparlerons juste en dessous dans cette article) qui tous traitent de personnes, professionnelles ou non, douées de dons médiumniques ou non, affrontant un (ou plusieurs) esprits et ayant en leur possession du matériel de ghost hunting. Enfin parmi le panel d'émissions traitant de ce sujet, nous pouvons citer ghost adventures, RIP ou chasseur de fantômes, la chaîne youtube française de Guillaume Durieux, plus connu sous le nom de GussDX (Nb : suite à cet article, l'activité youtube de la chaine de GussDX a changé suite à plusieurs polémiques et révélations, de trucage notamment, les vidéos que vous pourrez y retrouver sont désormais fictives et appartiennent à une websérie sur la thématique du paranormal)
Harry Price
Historiquement, le premier et jusqu'ici plus connu chasseur de fantômes fut sans doute Harry Price, fondateur du National Laboratory of Psychical Research à Londres. Ayant vécu au XXème siècle, Price s'intéresse tout d'abord à l'illusionnisme avant de découvrir l'occultisme lors d'un voyage à Paris alors qu'il n'a que 15 ans. Finalement, il se tournera vers la chasse aux fantômes et réalisera de nombreuses enquêtes paranormales dont deux dans le « lieu le plus hanté d'Angleterre » : le presbystère de Borley. 


Réputé hanté depuis le 13ème siècle, alors qu'une jeune femme y fut emmurée vivante, ce lieu fut le sujet d'investigation d'Harry Price en juin 1929. De nombreux signes de hantise seraient rapportés à propos de cet endroit : bruits de pas, coups dans les murs, apparitions fantômes, objets se déplaçant seul.. Price n'y trouvera rien de suffisamment probant, mais quelques années plus tard, en 1937 celui-ci décide de louer le lieu et passe une annonce dans le Times, recherchant plusieurs personnes « saines de corps et d'esprit, intrépides, à l'esprit critique et impartial » et les invitant à les rejoindre dans cette maison isolée du Comté « dans le cadre d'une enquête d'une durée d'un an, de jour comme de nuit » en précisant, afin d'asseoir le sérieux de cette recherche que des « références sont exigées » et que « toute formation scientifique ou capacité à manipuler des équipements simples seraient un plus » . Dans les années suivantes, l'accumulation des séances de spiritisme et autres pratiques révéleront la probable présence d'une ou plusieurs âmes errantes entre les murs de cet anciens presbytère mais aucune preuve suffisamment solide pour former un argument scientifique. En 1943 Harry Price revient entreprendre des fouilles avancées et trouve des ossements humains qui seront enterrés un peu plus loin, dans une sépulture décente. Un an plus tard, le bâtiment sera détruit, mais il reste à ce jour un des lieux les plus connus pour sa hantise non expliquée et non résolue malgré 15 ans de recherches en son sein.

Ed et Lorraine Warren
Nous pourrions aussi parler d'Ed et Lorraine Warren, le couple de chasseurs de fantômes démonologues dont l'histoire a inspiré le film de James Wan, Conjuring.

Ed et Lorraine sont un couples d'écrivain, spécialisés dans l'occulte et impliqués dans un grands nombres d'affaires de possession. Ils créent en 1952 le New england society for psychic research, groupe de recherche sur les fantômes le plus ancien de Nouvelle-Angleterre. Aidés par de nombreux intermédiaires issus de la médecine, police ou encore du clergé, le couple Warren est l'auteur de presque 4000 interventions en milieux dits "hantés" c'est ainsi qu'en prenant l'habitude de garder avec eux "l'objet possédé par le mal" ils finirent par faire de leur maison un véritable musée, accueillant encore à ce jour de nombreux chercheurs, passionnés et curieux, cherchant à en apprendre plus sur ces phénomènes surnaturels et de possession. 
Lorraine Warren et l'actrice Vera Farmiga,
tenant son rôle dans le film Conjuring.

L'enquête la plus connue à ce jour est celle qui est retracée dans le film conjuring, l'affaire de la famille Perron. En 1970 la famille emménage dans une vieille maison dans le Rhode Island. C'est un an après leur arrivée, en 1971 que les premiers phénomènes étranges commencent à apparaître : bruits non identifiables, odeurs apparaissant sans explications, objets de déplaçant tout seuls puis au fur et à mesure du temps ce furent d'apparitions fantomatique dont devinrent victimes la famille, de portes qui claquent et ne se r'ouvre plus, de cris en pleine nuit, d'objets brisés.. Les enfants commencèrent à être sujets à des terreurs nocturnes. Et du jour où la mère de famille se réveilla avec une blessure recouverte de sang à la jambe alors qu'elle était seule à la maison, ils décidèrent de faire appel au couple Warren qui parvint à les débarasser de l'entité la plus malfaisante qui vivaient entre leurs murs. La famille fit néanmoins le choix de déménager et de nos jours, à la lumières des années, Andréa, une des filles Perron est l'auteur du livre house of darkness, house of light : the true story paru en 2011 alors qu'elle avait 53 ans.

La famille Perron devant la famille « hantée »


Quelques accessoires basiques que l'on peut trouver dans le sac à dos d'un chasseur de fantômes :

- Un dictaphone/enregistreur vocal :

Afin de pouvoir tout au long de votre enquête faire part de vos sensations, de vos observations. Pouvoir garder une trace des informations qu'elles soient factuelles (nombre de personnes présente, adresse du lieu, heure et température..) ou subjectives (sensations, impressions visuelles, auditives..) est très important pour plusieurs raisons. Tout d'abord car dans ces moments de concentration voire de stress assez importants, votre mémoire n'est pas infaillible. De plus car l'analyse avec du recul des informations collectée est essentielles et permet de faire des liens que l'immédiateté du moment ne vous aurez pas permis. (un bloc note et un stylo sont également indispensable, afin de posséder une alternative en cas de panne du matériel). 

La seconde raison qui rend cet accessoire indispensable est l'éventuel enregistrement de PVE, c'est à dire de phénomènes de voix électroniques. Pour cela, un amplificateur de voix sera indispensable. Les PVE sont des phénomènes pendant lesquels un esprit, présent sur les lieux de votre investigations, tenterait d'entrer en contact avec vous en vous parlant, parfois inaudible à l'oreille humaine, vous pourrez ainsi mieux vous en rendre compte lors de l'analyse de vos données. Ou tout simplement en ré écoute. Attention toutefois, il faut bien garder en tête que - hormis dans les TV show US - les PVE sont extrêmement rares et ne sont jamais clairement définis comme si un être humain parlait à côté de vous. Il faut donc faire preuve d'un recul et d'une objectivité sans faille lors de la collecte de ces données afin de ne pas donner trop d'importance à quelque chose tout à fait explicable sans invoquer le paranormal.

- Une lampe :

Expliquer la nécessité de cet objet en cas d'enquête de nuit me semble quelque peu dérisoire.. Alors simplement à quelques conseils : choisissez du matériel de qualité. Il faut garder présent à l'esprit que même si ça n'est pas une lampe qui vous aidera à communiquer avec une quelconque présence de l'au delà, c'est tout de même ce qui vous permettra de pouvoir mener votre enquête tout court. Optez pour une lampe fiable, pensez à en prendre plusieurs ou à prendre des piles de rechanges. Que ce soit à cause d'une utilisation prolongée, d'une baisse des températures ou d'une manifestation surnaturelle, il n'est pas rare de voir celles-ci se décharger.

- Un détecteur EMF :



Ce genre de détecteur permettent de capter les Fréquences Electro-Magnétiques (ou electro magnetic fields). C'est à dire que selon nos théories les plus actuelles en ce qui concerne les esprits, ceux-ci seraient avant tout des manifestation d'énergie. Une masse énergétique la plupart du temps imperceptible à l'humain mais qui pourrait être détecter par ce genre d'appareil. Ces outils sont donc basiques dans la pratique du ghost hunting, permettant de calculer les ondes et changements de ses fréquences dans une pièce ou dans un lieu. Et ainsi permettant de mettre sur la voie d'un probable passage d'entités.

- Un thermomètre infrarouge :

A priori (personne n'ayant pu apporter de preuve scientifiques incontestables), les entités se manifestant par un changement énergétique, seraient donc également à l'origine de changements thermiques dans l'atmosphère. La question qui se pose est : chaud ou froid ? On ne sait pas au juste. Jusqu'ici, à la lumière des investigations qui ont pu être faites avec ce genre de matériel, on pourrait dire qu'une entité serait "un point chaud dans un périmètre froid" (selon l'équipe de RIP), résultant d'une aspiration de l'énergie ambiante de la part de l'esprit pour en quelque sorte, s'auto-alimenter. Il est donc pertinent de mener une enquête muni d'un thermomètre, voire deux, un fixe, calculant tout au long de votre présence, la température globale de la pièce ou du lieu où vous vous trouvez. Et un thermomètre dit "laser"qui permettent de cibler un champ pour calculer la température de celui-ci de façon plus précise.

- Une caméra infrarouge :

De la même manière et pour les mêmes raisons que l'enregistreur audio : elle est indispensable. Dans un but de mémoire et d'analyse. L’intérêt de l'infrarouge dans ce cas sera de pouvoir tendre à capter des fréquences visuelles non perceptible par l’œil humain et de pouvoir continuer à filmer dans des environnement particulièrement sombres. La caméra pourra être fixe, et ainsi privilégier un enregistrement sur la durée, également lorsque vous sortez du champ, elle servira dans ce cas de "surveillance". Elle pourra aussi être utilisée à la main, enregistrant en temps réel vos découvertes et votre cheminement. L'utilisation en simultanée des deux types de caméras est évidemment recommandée afin d'optimiser la collecte de données, néanmoins si il faut faire un choix, la caméra à main est privilégiée.

De nombreuses autres possibilités existent telles qu'emporter un appareil photo, détourner l'utilisation d'un thérémin, une radio, une spiritbox ou encore d'outils de divination tels que pendule, planche oui-ja etc dont vous pourrez retrouver l'utilisation ICI pour aller plus loin.