jeudi 18 juin 2015

Le solstice d'été, 21 Juin : Litha

Litha est une fête païenne commune aux croyances nordiques, celtes, égyptienne, wiccanne et d'autres encore. Elle célèbre le solstice d'été, soit le moment de l'année où la durée du jour est la plus longue. Symboliquement, elle commémore l'apogée de la puissance du Soleil.

Symbolique du Soleil

Le mythe solaire tient une grande importance dans l'histoire de nombreuses cultures. Il porte les notions de masculin, de pouvoir, de fertilité et d'abondance. Il est le point central autour duquel tout gravite, en alchimie ainsi qu'en astrologie et en astronomie, le soleil est d'ailleurs représenté par un point entouré d'un cercle.



Dans les différentes mythologies, le Soleil est souvent -au même titre que la Lune- symbole du créateur, du maître de la vie sous toutes ses formes, sans qui rien n'existerai et dont l'influence est omniprésente. Râ (ou Rê), le dieu Soleil dans l'Egypte antique est considéré comme créateur de l'univers. 


Dans la mythologie Grecque, un respect infini est porté à Hélios, dieu du Soleil car il est considéré comme celui qui voit tout et peut juger de chacun, les Grecs honoraient très régulièrement Hélios, de peur qu'il ne se lève plus s'il ne se sentait pas justement reconnu. Dans la mythologie Romaine, c'est Sol, l'ancien dieu Soleil qui est son semblable. 



Dans les croyances nordiques, Sól est la personnification - cette fois féminine - du soleil, la légende veut que Mundilfari ait eu deux enfants si beaux qu'il les a nommés Sól (soleil) et Máni (lune). Fortement agacés par cette prétention, les dieux décidèrent d'envoyer les enfants vivre dans le ciel, l'un condamné à tirer le chariot du Soleil et l'autre à se faire poursuivre par un loup jusqu'à la fin des temps, créant ainsi le cycle des saisons. 



Enfin, dans la Wicca, le Soleil est considéré comme une déité dans le sens où chaque objet, chaque être vivant en est empreint, son influence se ressent partout et en tout temps, il naît et meurt chaque année, enfanté par la Lune avec laquelle il partage ce rôle de création.

Symboles, couleurs et activités liés à Litha : 

Cette célébration étant faite avant tout de l'amour, de la fertilité et de l'abondance, elle est bien souvent reliée à la pollinisation et aux abeilles, c'est donc tout naturellement que la sucrerie traditionnelle du solstice d’été sera le miel. Mais on trouvera également des fruits mûrs et de saison sur les tables : pêches, framboises, cerises, mangues, melons...

Les maisons seront décorées avec une multitude de fleurs et de plantes, toutes symbolisant le paroxysme des beaux jours : le jasmin, Le laurier, l'acacia, La lavande, l’anthémis... 

Les couleurs liées à cette fête représentent le soleil et lui rendent hommage : doré, du orange, du rouge, du jaune.. Autant de couleurs chaudes, chatoyantes et lumineuses.

Les feux sont une tradition pour Litha, des sauts de braises sont organisés pour faire des vœux de prospérité, on célèbre la vie en dansant autour des flammes, on installe de nombreux sièges vides pour inviter les défunts à venir fêter l'apogée du Soleil avec nous. C'est un moment d'extrême convivialité, où les mondes s'entremêlent et où l'on s'autorise à croire aux miracles. 

Chaque année, à Stonehenge, en Angleterre, des milliers de personnes se réunissent le jour de Litha autour des «pierres suspendues», présentes sur ces terres depuis plus de 4500 ans pour voir le Soleil se lever, parfaitement aligné avec le monument mégalithique. Cet instant volé au temps et réputé pour être très fort énergétiquement est l'occasion idéale pour venir se ressourcer, rendre hommage à la nature aux esprits qui nous entoure et venir déposer des souhaits et prières d'amour, de bonheur et de pureté.



Crédits photographies : *Anton Raphael Mengs, Helios as personification of Midday, 1765
*J.C Dollman, The Wolves pursuing Sol and Mani, 1909